spip_logo
16 décembre 2015, par Claude Dargent

Soutien au Centre d’Herbergement d’Urgence rue du Bessin

intervention au conseil de Paris du 26 mai 2015


Chers collègues,

Cette délibération ne devrait pas nécessiter d’intervention sauf pour se féliciter de la politique volontaire conduite par la ville en matière d’accueil et d’hébergement des personnes sans abri.

En partenariat avec la DRIHL de Paris, la Ville de Paris met régulièrement à disposition d’associations des bâtiments et terrains permettant d’accueillir différentes structures associatives comme des accueils de jour, des lieux de distribution alimentaire, des bagageries, des centres d’hébergement.

C’est dans ce cadre qu’a été mis à disposition au Centre d’action Social Protestant une partie du bâtiment du 5, rue du Bessin dans le 15e arrondissement.

Or lors du conseil d’arrondissement du 11 mai, les groupes UMP et UDI-MODEM ont déposé un vœu demandant le départ des 14 familles récemment hébergées de façon temporairement dans ce bâtiment, arguant que cette installation empêcherait l’implantation d’une crèche. Il s’agit en réalité de s’opposer à l’accueil de familles en très grande précarité, jusqu’alors hébergées dans le 12e arrondissement et pour lesquelles il fallait trouver en urgence un nouvel hébergement.

Très rapidement et il faut le rappeler, le Maire Mr Goujon et Mr Lamour ont diffusé un courrier aux habitants du quartier pour contester cette installation.

Ce faisant ils ont délibérément omis de préciser que ces familles sont suivies et accompagnées par une association dont le sérieux et le professionnalisme sont reconnus, préférant caricaturer la situation des familles et qualifier cet hébergement de « campement »

Ce « campement » comme vous l’appelez je l’ai visité le 18 juin dernier lors de la porte ouverte organisée par le CASP. Et je peux vous le dire cela ne correspond en rien avec votre description, nous avons là une structure parfaitement installée et bien organisée ou tout est mis en œuvre pour accompagner les familles, avec l’aide de professionnels et de bénévoles dont la compétence est manifeste.

Ces assertions ne correspondent donc nullement à la réalité, tout comme vos inquiétudes sur la scolarisation des enfants accueillis dans les écoles du quartier. Alors même que vous avez l’assurance de Dominique Versini, adjointe à la Maire de Paris, que seuls 4 à 7 enfants devraient être scolarisés dans l’arrondissement à la prochaine rentrée et que la mobilisation du site ne durerait que 2 ans afin de réaliser la crèche prévue à cet endroit, malgré cela vous maintenez votre point de vue et vos amalgames.

Il y a quelques années, la droite du 15e avait cherché la même mauvaise querelle à la Ville pour l’implantation du centre d’hébergement du SAMU Social rue Oscar Roty.

Pourtant tout c’est très bien passé. Là encore vous aviez cherché à monter le voisinage contre cet équipement.

Certes le 15e fait déjà beaucoup pour les personnes en difficultés et c’est tant mieux. Mais il ne fait pas plus que beaucoup d’autres arrondissements.

Les arrondissements de l’Est Parisien sont beaucoup plus sollicités que le 15e. De nombreux centres temporaires situés dans le 11e, le 13e, le 12e le 18ème ou ainsi que, par ailleurs dans le 8e et le centre.

Cet enjeu est trop important pour faire l’objet de l’instrumentalisation politicienne que vous lui faites subir depuis quelques semaines

spip_news

spip_agenda

Espace privé
Conception et réalisation © La Fleur Design